Skip to content

Les critères pour initier et déboucler une position

La principale vision qu’il faut avoir d’une action est qu’au cours de son histoire elle présente alternativement deux attitudes distinctes : soit c’est le désordre, le chaos, soit c’est une ligne cohérente, la tendance et ce, quelques soient leurs durées selon Etoro amf.

Les cours n’ont jamais que 3 solutions à leur disposition : monter – dériver latéralement– descendre.

Monter et descente sont les périodes qui nous intéressent puisque c’est pendant ces périodes de tendance que se construisent les plus-values (que nous soyons engagés « long » ou « short »). La dérive latérale est notre ennemie puisque les cours varient sur un mode non cohérent. Il faut donc apprendre à rythmer son trading en accord avec cette notion fondamentale : « cohérence » une phase utile et « chaos » une phase dangereuse.

Le chaos est la période où les cours dérivent et peuvent changer de direction, le trader peut alors être brutalement jeté dedans. Dans les états de marché « non orienté », les cours peuvent connaître une volatilité historique accrue qui perturbe leur rythme d’évolution.

C’est le moment où ceux qui détiennent des titres choisissent de s’en séparer et où d’autres pensent que justement c’est le moment d’entrer en lice. Séance après séance, nouvelle après nouvelle, naît un état psychologique où les décisions ne sont plus rationnelles, où le marché devient “chaotique”. Des phases se succèdent et forment ensemble une période inexploitable pour le swing-trader.

Si le chaos est une source d’angoisse, la cohérence est confortable, elle permet au trader de s’inscrire légitimement dans une période favorable et c’est au sein de cette période que le swing trader va détecter les points d’entrées possibles.